Chef.fe de projet du bâtiment en économie de la construction (Bac +3)
Titre Professionnel de Niveau II : Chef de projet du bâtiment en économie de la construction
Formation en initial ou alternance


Venez découvrir notre formation de Chef.fe de projet du bâtiment en économie de la construction, en initial ou alternance - Bac +3 - Titre d'école

La formation


L’objectif de cette formation est de former des cadres capables de :
  • Prendre en charge une affaire de l’avant-projet à la livraison tout en garantissant le bon déroulement des travaux (en termes de délais, coûts, relations contractuelles et administratives) ;
  • Encadrer le travail du chef de chantier, des chefs d’équipes et du personnel technique du chantier ;
  • Gérer les différentes étapes de la relation commerciale de façon autonome et professionnelle;
  • Répondre à des appels d’offres avec pertinence en garantissant la notoriété et le développement de l’entreprise ;
  • Acquérir des compétences managériales solides pour préparer et piloter plusieurs chantiers de travaux en parallèle ;
  • Préparer l’exécution des contrats de travaux de gros œuvre ;
  • Préparer l’exécution des contrats de travaux de second œuvre

Prérequis


Pour accéder à la formation, le participant doit avoir un niveau BAC +2 ou équivalent dans les domaines :
  • Brevet de Technicien supérieur en étude et économie de la construction ;
  • BTS, DUT (GEII, GTE, SGM,...)
  • 2ème année du bachelor CPBEC (page précédente)
  • Candidats ayant validé 2 années dans le domaine des sciences et techniques industrielles
Admission sur dossier et entretien de motivation.

Poursuite d'études


• École d’ingénieur
• École d’architecture

Modalités pédagogique et organisation


MODALITÉS D’ACCÈS

En initial : 
  • Demandeurs d’emploi (nous consulter)
  • Stagiaires à titre individuel
  • Salariés en Congé Individuel de Formation (CIF)
En Alternance :
  • Salarié en contrat ou période de professionnalisation
  • Salariés au titre du plan de formation de l’entreprise
Possibilité d’individualisation de parcours (nous consulter)Cette formation est éligible au CPFVAE : nous consulter.

MODALITÉS PÉDAGOGIQUES

Moyens pédagogiques :
  • Séances de formation en salle
  • Exposés théoriques
  • Visites de chantiers
  • Études de cas concrets
  • Réseau informatiques et logiciels professionnels
Encadrement :
L’équipe  pédagogique  est  encadrée  par  un(e) responsable de filière.
Les enseignements techniques sont dispensés par des professionnels en activité.
Suivi pédagogique et évaluation :
Évaluation des acquis tout au long de la formation au travers de contrôles sur table, de mises en situation, de dossiers à réaliser.
Validation du parcours selon modalités d’examen.

Durée

En Initial :
644 heures en centre + 3 mois de stage d’application en entreprise
En alternance :
560 heures en centre réparties sur une année. Les périodes en entreprise se substituent au stage d’application.

Perspectives professionnelles


  • En  tant  que  salarié,  dans  des  entreprises  de  la construction,  des  bureaux  d’économistes  de  la construction, des bureaux d’ingénierie, des cabinets d’architectes,  des  administrations  et  des  collectivités  territoriales, des cabinets d’assurances ou dans d’autres structures  (fabricants,  fournisseurs...). 
  • En  tant  que travailleur indépendant dans un cadre d’exercice libéral, après plusieurs années d’exercice professionnel salarié.

Programme


PROJET DE CONSTRUCTION

  • Maîtrise des marchés de travaux
  • Prospection commerciale
  • Chiffrage et réponse à un appel d’offre
  • Rédaction d’un mémoire technique
  • Négociation commerciale
  • Marketing. Les étapes du projet de construction
  • Les acteurs et les enjeux
  • Les points clefs des règles d’urbanisme
  • L’intégration de la démarche environnementale
  • La gestion de la qualité, sécurité, environnement.

LA GESTION DES ÉTUDES

  • Les études de faisabilité, programme, critère de choix de la maîtrise d’œuvre
  • La négociation des contrats de maîtrise d’œuvre et des bureaux d’études
  • La gestion des études
  • Les études économiques, coût prévisionnel, quantitatif
  • De la planification, la coordination des interventions et la supervision de l’évolution des travaux tout en vérifiant la conformité des actions.

LA PASSATION DES MARCHÉS DE TRAVAUX

  • Les différents marchés de travaux
  • La passation des marchés de travaux
  • Les modalités de choix des entreprises
  • L’établissement des pièces du DCE, appels d’offres
  • La signature des marchés et les ordres de service

LES OUTILS NUMÉRIQUES DU PROCESSUS BIM

  • Maîtriser les outils de dessin assisté par ordinateur (CAO)
  • Revit
  • Autocad
  • Archicad
  • REVIT BIM

LE MANAGEMENT DE PROJET

  • La gestion du temps
  • Le management des risques et des opportunités
  • La stratégie contractuelle
  • La maîtrise des coûts
  • Optimisation de son agenda et efficacité personnelle
  • Maîtrise des pièces écrites
  • Gestion contractuelle
  • Pilotage de projet
  • Gestion financière de chantier
  • Engagements QHSE
  • Management de la relation client
  • Développer ses pratiques professionnelles

COMMUNICATION

  • Anglais
  • Conduite de projet
  • Management des équipes

Validation du parcours


Pour obtenir le titre d’école,  le candidat doit valider :
  • Chaque bloc de compétence.
  • Le contrôle continue
  • La soutenance du projet final
Le jury se base sur les grilles d’évaluation de chaque bloc de compétence pour évaluer les compétences associées aux activités et tâches.Pour obtenir le titre les candidats issus de la formation continue doivent valider les 3 blocs de compétence. Chaque bloc de compétence fait l’objet d’une évaluation sur la base d’une grille d’évaluation, les candidats doivent fournir un dossier écrit faisant l’objet d’une soutenance.Pour obtenir le titre, les candidats issus de la VAE doivent valider les 3 blocs de compétence de la certification et en justifiant d’au moins un an, de façon continue ou non, une expérience en rapport direct avec le diplôme visé. Les activités réalisées dans le cadre de la formation initiale ou continue sont prises en compte mais la durée des activités réalisées hors formation doit être supérieure à celle des activités réalisées en formation. Chaque bloc de compétence fait l’objet d’une évaluation sur la base d’une grille d’évaluation, les candidats doivent fournir un dossier écrit faisant l’objet d’une soutenance . (Les candidats doivent justifier leurs expériences par des certificats de travail, attestations d’employeurs, ou factures ou contrats de prestations dans le même domaine) cette validation fera l’objet d’un entretien technique avec  le jury.

Aller plus loin